aa_logo-w636

Les moins jeunes d’entre nous se rappelleront avec nostalgie de la fin des années 80, du début des années 90 et de l’âge d’or du CD. C’est aussi à cette époque qu’a surgi soudain une jeune société américaine appelée Audio Alchemy, qui a révolutionné le marché de la reproduction musicale numérique.

En un peu plus de quatre ans, Audio Alchemy aura vendu 100 000 de ces petits DAC, filtre jitter, ampli casque et autres. Ces fameuses petites boites noires, hautement musicales, et proposées à des tarifs abordables.
Audio Alchemy c’est aussi beaucoup fait connaître par son utilisation d’une connexion I²S entre drive et DAC.
Normalement utilisée uniquement en interne dans les lecteurs CD intégrés, l’I²S permet de véhiculer le signal d’horloge indépendamment des lignes de données, à l’inverse de ce qui se passe avec le S/PDIF.

Même si la société Audio Alchemy a disparu à la fin des années 90, l’équipe d’ingénieurs autour de Peter Madnick a continué à développer des produits innovants, pour des sociétés comme, Fender, Counterpoint, Treshold, Faroudja ou Runco ; produits souvent basés sur les technologies de contrôle du Jitter, up-sampling et de filtre analogique haute résolution mise au point chez Audio Alchemy.

En 2013, Peter Madnick a décidé de reformer une équipe d’ingénieurs talentueux – certains venant de l’ancienne « team », d’autres étant de nouvelles recrues – et de relancer la marque Audio Alchemy, avec une toute nouvelle gamme de produits.

Quatre produits sont d’ores et déjà disponibles en cette année 2015.
Un préamplificateur phono rejoindra prochainement la gamme.
Courant 2016 seront disponibles : un lecteur réseau, un amplificateur/DAC intégré et un ampli casque.

logo_audio_alchemy_w150

DDP-1     PS-5     DPA-1     DPA-1M

DDP-1

L’Audio Alchemy DDP-1 est un trois en un.

Il regroupe dans le même boitier : un convertisseur N/A, un préamplificateur analogique et un ampli casque.


La section convertisseur  emploi des circuits propriétaires de traitement du signal qui reprennent l’expertise d’Audio Alchemy dans le domaine du contrôle du jitter. Une PLL à plusieurs étages réduit le jitter au niveau de la pico seconde.

Une configuration particulière des deux circuits de conversion (AKM 32bit/216kHz), permet d’augmenter la résolution de 16bit à 24bit et de 24bit à 32bit. Via le menu ou la télécommande, il est possible de sélectionner parmi quatre profils de filtre numérique de sortie : le plus adapté à son installation ou à ses goûts personnels.

Les circuits analogiques et les étages de sortie sont à transistor JFet, gage de musicalité.

Le réglage de volume motorisé est d’origine Alps.

Le DDP-1 dispose de 7 entrées numériques et de trois entrées analogiques. Polyvalent,  il constituera le cœur d’une

installation de qualité et sera le compagnon idéal des DPA-1 ou DPA-1M.

L’entrée I²S est prévue pour la liaison avec le futur lecteur réseau de la marque.

Le dessin du DDP-1 est particulièrement compact et élégant.

Le DDP-1 est entièrement pilotable grâce à l’afficheur LCD et via les commandes en face avant ou la télécommande.

 Il est possible de booster les performances du DDP-1 en le connectant à l’alimentation externe PS-5.

  • Entrées analogiques : Symétrique XLR + 2x Coax RCA
  • Entrées numériques : AES/EBU + 2x S/PDIF RCA + 2x Toslink + I²S sur mini-Din
  • Entrée mise à jour soft : 1x sur micro USB
  • Sorties : Symétrique XLR + RCA + connecteur Jack casque 6.35mm
  • Résolution max entrées PCM : 32 Bit/ 216kHz – DSD : 2.82MHz (DSD64)
  • Puissance sortie casque : 1W RMS/ 32ohms
  • Impédance d’entrée : >50K Ohms
  • Bande passante : 20Hz – 20KHz ± 0.05dB ; 10Hz – 80kHz ±1dB
  • THD : <0.009% à 7v sûr sortie XLR ou 3.5v sûr sortie RCA
  • Rapport Signal/Bruit : >103dBA
  • Diaphonie : >123dB (entrée analogique) – 100dB (entrée digital)
  • Dimensions (HxLxP) : 76mm x 267mm x 295mm
  • Poids net : 3.6Kg


PS-5

L’alimentation externe PS-5 est un moyen aisé et abordable de faire évoluer certains des produits de la gamme Audio Alchemy.


L’alimentation PS-5 pourra ainsi être connectée à deux appareils , comme le DDP-1, l’étage phono PPA-1 ou le futur lecteur réseau de la marque. Avec cette alimentation plus sophistiquée, il est possible d’améliorer significativement les performances en matière de dynamique, de détail, de réduction du niveau de bruit et plus simplement de musicalité.

La PS-5 est composée de deux alimentations régulées : une pour les sections analogiques et une pour les sections numériques et de contrôle.

Ces lignes d’alimentation sont véhiculées jusqu’au DDP-1 (ou une autre unité AA) via un cordon DIN spécifique.

Le design de la PS-5 lui permet de se marier esthétiquement avec le DDP-1, pour ne former qu’un tout.

  • Tension de sortie : ±20v pour l’analogique, +12v pour la section numérique
  • Capacité de filtrage : 40 000µF
  • Sorties : 2x connecteur Din
  • Dimensions (HxLxP) : 76mm x 140mm x 295mm
  • Poids net : 4.1Kg

DPA-1

L’amplificateur DPA-1 représente le mariage heureux du meilleur des technologies analogiques et numériques.

Il associe la musicalité des circuits traditionnels  en classe A ou AB et de la puissance et l’efficacité des derniers circuits en classe D.


Dans un châssis  de seulement 27cm de large, le DPA-1 est capable de délivrer une puissance de 200w sur 4 Ohms, une puissance suffisante pour animer les enceintes les plus difficiles.

Les étages entrée et driver sont entièrement discrets, utilisant des transistors JFet polarisés en classe A.

C’est la voie royale en matière de musicalité.

Ces étages discrets sont alimentés par un transformateur toroïdal indépendant.

Les étages de sorties sont eux en classe D. Ce type de circuit d’amplification a une efficacité de près de 80%, à rapprocher des 30% d’un montage en classe AB.  Une consommation au repos de seulement 20w pour 100w pour la classe AB.

Le rendement de la classe D permet de réduire la taille des dissipateurs et d’obtenir des montages très compacts.

Le DPA-1 dispose en façade d’un commutateur de gain et d’une touche de mute.

  • Puissance : 125w /8 Ohms – 200w /4 Ohms
  • Entrées : Symétrique XLR + RCA
  • Impédance d’entrée : >100K Ohms
  • Impédance de sortie : 0.06 Ohms
  • Bande passante : 20Hz – 20KHz ± 0.25dB 
  • THD : <0.05% à 1w sur 8Ω
  • Rapport Signal/Bruit : >100dBA
  • Diaphonie : >80dB
  • Dimensions (HxLxP) : 76mm x 267mm x 295mm
  • Poids net : 7.3Kg

DPA-1M

L’amplificateur DPA-1M est la version monoral du DPA-1.

Peter Madnick et son équipe d’ingénieurs ont réussi la gageure de concevoir un amplificateur hybride analogique/ numérique de 400w dans un châssis de seulement 27 cm de large !


Il associe la musicalité des circuits traditionnels  en classe A ou AB et de la puissance et l’efficacité des derniers circuits en classe D.

Les étages entrée et driver sont entièrement discrets, utilisant des transistors JFet polarisés en classe A.

C’est la voie royale en matière de musicalité.

Ces étages discrets sont alimentés par un transformateur toroïdal indépendant.

Les étages de sorties sont eux en classe D. Ce type de circuit d’amplification a une efficacité de près de 80%, à rapprocher des 30% d’un montage en classe AB.  Une consommation au repos de seulement 20w pour 100w pour la classe AB.

Le rendement de la classe D permet de réduire la taille des dissipateurs et d’obtenir des montages très compacts.

Une configuration en deux blocs mono permet, en cas de sollicitations extrêmes d’un des canaux, de ne pas impacter les performances de l’autre canal.

Le DPA-1M dispose en façade d’un commutateur de gain et d’une touche de mute.

  • Puissance : 325w /8 Ohms – 400w /4 Ohms
  • Entrées : Symétrique XLR + RCA
  • Impédance d’entrée : >100K Ohms
  • Impédance de sortie : 0.06 Ohms
  • Bande passante : 20Hz – 20KHz ± 0.25dB 
  • THD : <0.05% à 1w sur 8Ω
  • Rapport Signal/Bruit : >100dBA
  • Diaphonie : >80dB
  • Dimensions (HxLxP) : 76mm x 267mm x 295mm
  • Poids net : 7.3Kg